Pourquoi les hommes ne veulent pas s’engager ?

Pourquoi les hommes ne veulent pas s’engager ?

Petit cours de rappel :

Tous les hommes agissent de la même manière quand il s’agit de fuir l’engagement. Et beaucoup de femmes pensent que la plupart des hommes ne veulent pas s’engager.

Richard Bandler, le co-fondateur de la PNL l’a très bien expliqué dans ses ouvrages. Même lorsque tout va bien dans une relation et qu’elle semble presque « passionnelle », tout peut s’arrêter du jour au lendemain : l’homme fuit, se mure, il rentre dans sa grotte et le couperet tombe : « je ne suis pas/plus amoureux » !

Les hommes ne veulent pas s’engager ?

Tandis qu’au début tout semblait « parfait », il y a maintenant une prise de distance de la part de l’homme. Et ceci sans qu’on comprenne pourquoi. Il est impossible de faire le lien entre les mots, les « actes d’amour » puis la fuite.

Alors, que s’est-il passé ?

Attention à la pression !

Il faut savoir que c’est l’évolution de notre société qui influence notre environnement et à 95% nos prises de décisions. Il faut arriver à faire comprendre à l’autre qu’on est différents, et qu’il est possible d’avancer à deux sans se mettre « trop de pression » sur les épaules.

Le fait de ne pas comprendre la fuite de l’homme et pourquoi les hommes ne veulent pas s’engager est le facteur de souffrance n°1 chez les femmes qui subissent des échecs amoureux. Les femmes veulent comprendre et analyser.

Or pour l’homme, tout passe par l’inconscient. Car tout est lié à un trait de caractère principal chez les hommes : le désir profond.

Le désir profond

Il existe une méthode pour influencer “le désir profond” chez un homme. Il faut comprendre les besoins d’un homme, ses envies, ses désirs du couple.

Les hommes « se font très vite des films » et se mettent la pression de l’engagement. Or tous les hommes sont attirés par ce qu’ils ne possèdent pas, par le défi, le challenge. Ils veulent conquérir.

Quand on les rassure trop, ils n’ont donc plus à conquérir et se sentent “engagés”. Ils pensent alors : « il faut que je vérifie que c’est la bonne. » Et c’est là que toute une pression inconsciente se met sur leurs épaules et qu’ils préfèrent fuir que d’en parler.

Il existe un moyen d’arrêter ce désir de fuite chez les hommes qui ne veulent pas s’engager. Il faut arriver à les faire verbaliser calmement et tranquillement.

Conseil n°1 face aux hommes qui ne veulent pas s’engager

Si on veut qu’un homme aime une femme sur la durée, il faut qu’elle change sa façon de voir l’amour.

Tous les hommes cherchent l’engagement avec une connexion. Il faut tactiquement apporter à l’homme exactement ce qu’il veut. Et donc devenir une évidence à ses yeux. Ne pas parler d’engagement trop tôt ; vivre « au jour le jour » ; et, surtout, être positive et donc “formidable” !

Conseil n°2 : s’émanciper pour mieux rapprocher

Il s’établit alors une sorte de « fuis-moi je te suis » : il ne faut plus faire en fonction de l’autre. De l’énergie, de la nouveauté, des actions en solo ou avec des amis, des activités uniques à chaque fois : voilà des formules gagnantes.

En se détachant « intelligemment » de la pensée omniprésente de la réalisation du couple, on oblige l’autre, même inconsciemment, à y penser beaucoup plus qu’avant.

Conseil n°3 : profiter de l’instant présent et le montrer

Enfin, il ne faut jamais oublier la force du bonheur quotidien. Etre toujours positive et légère, ne pas penser à l’engagement, mais juste au bonheur du moment. C’est ainsi que l’homme s’attachera peu à peu puisqu’il ne ressentira aucune pression. Et c’est même lui qui un jour vous dira :”Qui a dit que les hommes ne veulent pas s’engager ?”

Conseil n°4 : ne pas (trop) mettre l’homme sur un piédestal

Enfin, dans cette légèreté, il faut bien se rappeler de ne pas placer l’homme sur un piédestal et de toujours garder le contrôle de ses émotions. En effet, il ne faut pas avoir peur de perdre l’autre. Car l’homme doit absolument se dire « il me la faut ».

En conclusion : comprenez et soyez tactique !

Pour être stratège au départ de la relation, il faut donc ne pas trop donner. Ça peut paraître paradoxal mais c’est ainsi :  plus une femme est « gentille », moins l’homme s’engage réellement.

Vous pensez que les hommes ne veulent pas s’engager ? Qu’ils ont peur d’être privés de liberté ? Qu’ils ne veulent pas être “mis en cage” ?

Il suffit juste de les comprendre et de ne pas provoquer ce que vous craignez !

A chacun son métier : le mien est de vous guider et de vous amener à réaliser vos désirs. Ensemble, nous renverserons la tendance, en partant des principes que je viens de vous donner et en les adaptant à votre cas particulier. Mais n’attendez pas qu’il soit trop tard, et, en attendant, commencez par vous exercer en suivant les conseils que je vous ai donnés !




Autres articles dans Confiance en soi


Coaching avec RedDingue

L’équipe RedDingue, ce sont des coachs expert en estime de soi et impact. Nous avons accompagné et suivie des centaines de situations particulières. Nous analysons et donnons des conseils précis. Vous n’achetez pas du temps: vous achetez un RESULTAT !

Découvrez

Suivez toutes les actualités

Inscrivez vous au newsletter de RedDingue