Le rejet et l’amour

Le rejet et l’amour

LE REJET ET L’AMOUR

En général, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes, tout le monde veut connaître l’amour et a peur du rejet.

Et il n’est pas étonnant que les femmes en aient encore plus peur que les hommes. Car les hommes sont davantage habitués à « se jeter à l’eau» pour séduire, à oser faire le premier pas. Ils ont donc plus de probabilité d’être rejetés que les femmes. Et, même si ça ne fait pas toujours du bien, disons qu’ils en ont plus l’habitude.

Du coup, on voit des comportements très différents au sein des relations.

Les femmes, elles, ont souvent si peur du rejet, qu’elles agissent pour ne pas le subir, le provoquer, l’affronter, ni le vivre. Les hommes eux, évitent le rejet non pas crainte, en général, mais par confort et par habitude. Donc ils acquiescent pour « avoir la paix ».

C’est pour cela que très souvent, on voit des hommes ou des femmes, en couple, qui ne sont plus eux-mêmes. Ils disent parfois qu’ils « ne sont pas bien », qu’ils subissent l’autre, etc.…. Et pourtant ils ne font rien de très concret pour sortir de cette situation.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ont peur de tout perdre, n’ont pas envie de sortir de leur zone de confort, même si elle est inconfortable et qu’elle ne leur correspond pas. Et je ne parle pas ici de dépendance affective, mais plutôt de dépendance à une relative sécurité, à une habitude.

 

ANALYSE DE LA PEUR DU REJET

Pour en revenir à la notion de rejet, depuis tout petit, on nous apprend qu’il faut être bon partout, dans tous les domaines. Donc, du coup, on associe (in)consciemment la notion de rejet à celle de l’échec et de la perte. Cette option ne fait pas partie du jeu, de ce qu’on s’autorise si on veut maîtriser toute les situations et se sentir «vainqueur», gagnant.

Mais est-il vraiment possible de tout maîtriser ? Et d’autant plus quand il y a un autre être humain en face, avec des valeurs qui lui sont propres ?

Certainement pas !

 

CHANGER SON POSITIONNEMENT

Il faut absolument se libérer de ces fausses croyances.

Cela va permettre non seulement de voir les choses d’une façon totalement différente, mais de se respecter et donc d’avancer en écoutant davantage ses désirs.

Car ce qui nous intéresse tous, c’est de « réussir sa vie », et, dans le domaine sentimental, de connaître l’amour, chacun ayant sa propre définition du bonheur.

Essayons donc de comprendre pourquoi le rejet est un des outils les plus importants pour arriver à l’histoire d’amour dont on rêve.

Il faut reprendre ce qu’est, par définition, une histoire d’amour comme on l’attend.

Une « véritable » histoire d’amour comme on en a 2, 3 ou 4 fois dans sa vie, c’est quand un homme et une femme ont un haut niveau d’intérêt l’un pour l’autre. Et ce de manière réciproque et « équivalente ». C’est ce qui fait que le charme, la magie de la séduction, opèrent.

Si les valeurs sont communes et qu’il y a du respect mutuel, alors la relation démarre sur la bonne voie.

 

LE REJET ET LE TEMPS

Si c’est ce que vous souhaitez pour vous, ce qui va se mettre en travers de votre chemin, c’est de perdre votre temps.

Vous allez sortir avec quelqu’un pendant 3 mois, puis avec quelqu’un d’autre pendant 6, etc…. Et au final, vous perdez 1 an ou plus, où vous n’êtes pas dans une belle histoire d’amour. Vous êtes avec des partenaires qui n’ont pas suffisamment d’intérêt pour vous, ou vous pour eux.

Donc on comprend bien ici en quoi le rejet est un cadeau : c’est un moyen de ne pas perdre (trop) de temps et se donner plus de chances de connaître l’amour.

 

LE REJET EST UNE FORCE

Je vais même aller plus loin, et dédramatiser totalement le rejet.

Le rejet fait partie de la confiance et de l’estime de soi. Car rejeter signifie simplement qu’on est face à quelque chose qui ne nous correspond pas, et qu’on est capable de l’exprimer.

Dans l’idéal, il faut que ce soit assez rapide car ça évite de perdre trop de temps. Un laps de temps qui semble raisonnable est de se donner la visibilité de 5 rendez-vous environ.

Si ça ne fonctionne pas et qu’il y a rejet, vous devez juste vous dire : « d’accord, une belle histoire d’amour avec lui/elle n’était pas possible ». Et c’est tout.

Ça ne vous remet nullement en question. Et lui/elle non plus.

Le rejet montre simplement qu’il y a 2 personnes qui ne sont pas compatibles, et qui ont essayé de commencer quelque chose. Rien de plus.

Donc se faire rejeter n’a rien de déshonorant, tout comme la personne en face ne doit pas mal le prendre si elle est rejetée.

Il suffit de bien savoir dire à la personne que ce n’est pas elle qui est en cause (sauf s’il y a manque de respect). Que c’est nous qui ne sommes pas sur la même longueur d’onde, qui attendons autre chose. Ce qui ne discrédite en rien les valeurs de l’autre.

 

CHANGER SON COMPORTEMENT

Vous ne devez donc pas cultiver l’état d’esprit de la peur du rejet. Cette angoisse qui consiste à vous effacer, à ne pas être vous-même, à ne pas montrer votre personnalité.

En général, ce sont les femmes qui ont le plus tendance à faire tout ce qui plaît aux hommes quand elles ont peur d’être rejetées.

Pourtant, à l’opposé de ce qu’elles pensent, elles passent au final pour des femmes fades, sans véritable personnalité, ce qui n’est absolument pas attirant.

Et ça ne fait certainement pas partie des « atouts » lorsque l’on est en phase de rencontre, ni par la suite, pour continuer à séduire son partenaire.

Rappelez-vous que ce qui vous plaît chez l’autre, ce sont aussi ses différences. Sinon, il ne vous ferait jamais rien découvrir !

Vous ne devez donc pas essayer d’être tout le temps « adorable » pour éviter le rejet à tout prix. Il faut être vous-même (sans être désagréable ou pénible bien sûr, car ça, personne n’apprécie). Vous devez apprendre à ne pas dire oui à tout, et savoir conserver votre personnalité tout en étant respectueux (gare aux caractères envahissants, jaloux, inquisiteurs, …).

Cette attitude va vous permettre non seulement de vous affirmer, mais aussi de ne pas passer pour acquis(e), et d’avoir de la personnalité. Ce qui est tout sauf lassant pour votre partenaire.

En bref, savoir se positionner est gagnant pour vous, même si cela vous faire prendre le risque d’être rejeté.

 

CONCLUSION

Il faut donc, le plus rapidement possible, essayer de voir si on a vraiment de l’intérêt pour l’autre. Bien sûr, rapidité ne veut pas dire précipitation. Si vous n’êtes pas sûr(e) de vous, il faut vous laisser une marge d’erreur.

Car il est parfois compliqué de voir tout de suite si la personne en face peut vraiment vous plaire. Il y a les gens timides, ceux qui restent sur la défensive, sur la réserve. Il y a les maladroits, les « lassés », les « sevrés », les craintifs, … Nous ne sommes pas tous classées dans la même catégorie !

Il va donc peut-être vous falloir plusieurs rendez-vous pour confirmer ou infirmer vos impressions.

Mais si « ça ne le fait pas », le rejet est un véritable cadeau, qui offre un gain de temps. C’est un outil extrêmement important pour aller de l’avant, travailler (éventuellement) sur soi-même, et cultiver le respect.

Et c’est aussi la chance de pouvoir plus vite rencontrer une autre personne avec laquelle vous serez bien et qui vous correspondra.

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à éviter les faux pas, à savoir communiquer et à avoir confiance en soi. Et si vous souhaitez gagner du temps, nous sommes là pour vous y aider. Contactez-nous pour obtenir des plans d’action à la fois sincères, objectifs, adaptés et efficaces !

Alors maintenant, il est urgent d’arrêter de perdre votre temps : écoutez-vous !




Autres articles dans Confiance en soi


Coaching avec RedDingue

L’équipe RedDingue, ce sont des coachs expert en estime de soi et impact. Nous avons accompagné et suivie des centaines de situations particulières. Nous analysons et donnons des conseils précis. Vous n’achetez pas du temps: vous achetez un RESULTAT !

Découvrez

Suivez toutes les actualités

Inscrivez vous au newsletter de RedDingue